Accueil

Le SMAGL

Page accueil / Le diagnostic archéologique du château d'Essalois

Dans le cadre des travaux préparatoires à la création du centre d’interprétation des gorges de la Loire au château d’Essalois, un diagnostic archéologique a été réalisé par l’INRAP en avril 2019.

L’INRAP (Institut National de Recherches Archéologiques Préventives), missionné par l’Etat, a effectué des fouilles archéologiques pour caractériser les éléments du patrimoine archéologique éventuellement présents au sein du château d’Essalois et de ses abords.

Un oppidum gaulois

Le château d'Essalois se dresse sur un site stratégique naturellement fortifié et habité par les hommes depuis l'oppidum de défense des Ségusiaves (-170 à -25 avant JC). Le village de ce peuple gaulois s'étend alors 500 mètres en arrière du château, au lieu-dit "le Palais". La base du rempart subsiste en partie, recouverte de genêts. Des fouilles archéologiques déjà menées sur le site montrent l’existence d’échanges commerciaux importants (vin notamment) avec l’Italie, antérieurs à l’occupation romaine, par la mise à jour d’amphores et de pièces de monnaie.

Le diagnostic archéologique du château en avril 2019

Ce travail préventif, réglementaire et nécessaire pour éviter tout risque d’atteinte au patrimoine archéologique a débuté par une phase d’exploitation du terrain en avril 2019. Il se poursuit actuellement par une phase d’étude et la remise prochaine d’un rapport sur les résultats obtenus.

Les 1ères fouilles préventives en 2002

L’étude archéologique de la tour Nord du château, réalisée en 2002 lors des travaux d’aménagement de la toiture terrasse, avait permis de conclure que l’absence de structures anciennes à l’intérieur de cet élément précis (manque de marqueurs temporels des différentes époques : médiévale, renaissance notamment) autorisait l’installation d’un escalier intérieur d’accès, objet des fouilles d’alors. Afin d’entériner ces conclusions à un plus large niveau, ces nouvelles recherches permettent de vérifier ce premier bilan sur les éléments du bâti voués à être modifiés pour proposer le futur centre d’interprétation des gorges de la Loire.

Le centre d’interprétation des gorges de la Loire : 170 m2 du château d’Essalois aménagés

Le futur Centre d'Interprétation des gorges de la Loire vise à proposer un espace pédagogique et moderne au cœur du château d’Essalois. Gratuit et ouvert toute l’année, il proposera aux visiteurs des contenus interactifs et variés sur la découverte, l’histoire et l’écosystème des Gorges de la Loire et l’aménagement hydroélectrique EDF de Grangent.

Mené en collaboration avec EDF, il s’agit d’aménager les rez-de-chaussées du château d’Essalois, soit environ 170 m2  entièrement dédiés à l’information pédagogique et ludique du public. L’isolation sera complétée avec la pose de fenêtres sur l’ensemble de ce bâtiment du XVIe siècle. Des aménagements seront également réalisés pour faciliter l’accès aux personnes à mobilité réduite.

L’ouverture de ce nouvel espace au public est prévue pour 2020